équipement

Un rideau de douche. Ouep non, malgré tout idéal de légèreté et minimalisme, je ne suis pas la réincarnation de Grand-Ma Gatewood.

1.Millinocket

Un aperçu de mon menu équipement à Millinocket (ME), post-départ

Le voyage se déroulant sur plusieurs saisons (fin de l’été-automne-début de l’hiver), il est recommandé d’adapter son équipement aux changements de climat. J’ai vu plusieurs randonneurs dormant avec un “0 degree sleeping bag” en plein été à de basses altitudes parce qu’ils prévoyaient également des températures plus fraîches à un certain moment ; c’est probablement faisable si vous aimez l’effet sauna. (Précisons qu’il s’agit de degrés Fahrenheit…). Pour les autres, pensez à la poste restante (general delivery), qui permet de vous envoyer à vous-même les éléments dont vous auriez besoin plus tard sur le Sentier. C’est fort utile. Sauf si vous arrivez en ville un dimanche ou un jour férié.

La liste ci-dessous montre ainsi les adaptations réalisées en un joyeux mélange de “ultra-light”, “récupéré”, “pas cher”, “avec moi depuis 10 ans” et “essentiel à la survie”.

Nota Bene: étant responsable de vos besoins de base en tant qu’être humain, le matos emporté dépend beaucoup de vous-même et du climat. Si vous avez l’habitude de randonner, vous en êtes très probablement au courant.

 

Documents essentiels au débarquement en territoire américain:

  • passeport en règle
  • visa B2 tourisme  – à moins que vous n’ayez l’intention d’effectuer un record de vitesse. Ou que vous ayez déjà la double nationalité.
  • possiblement une assurance santé, selon le montant que vous êtes prêt à payer pour des soins sur place.
  • environs 1000 USD/mois sur votre compte bancaire en Suisse

 

Liste des éléments de base :

Liste AT.JPG

C’est sur ce site très pratique!

 

Quelques notes relatives aux changements:

  • le parapluie a été perdu avant Gorham (NH)
  • la boussole a été renvoyée en France
  • le duvet a été remplacé à Hot Springs (NC) par un quilt GoLite 3 season + occasionnellement un drap intérieur Cocoon coolmax+ MLD ultralight bivy
  • la jupe et le boxer ont été acquéris en cours de route (Rutland, VT)
  • le réchaud+popote également (Kent, CT)
  • tout comme l’ipod (Kent, CT)
  • le tapis de sol était initialement un demi-quechua.
  • beaucoup de vêtements pour le froid ont été envoyés à Harpers Ferry (WV) ou achetés plus loin comme les sur-gants (VA)
  • je me suis débarrassée de quelques livres en route…

 

Quant au plus important, les chaussures:

Ils sont rares les marcheurs qui parcourent les 2189 miles avec la même paire de chaussures tout du long.

Certaines compagnies accepteront de les remplacer  si la cause de la détérioration n’est pas exagérée. Ça a marché avec mes Salomons (figure ci-dessus). Ils m’ont gentiment envoyé un modèle imperméable en remplacement.

IMG_1719

Opération chirurgicale sur Salomons

Malheureusement mes pieds n’ont pas apprécié la gentillesse, surtout après avoir testé le confort des spacieuses Merrells (semelles plus rigides et plus lourdes mais plus de place et moins de rigidité pour la structure autour de l’avant du pied). Je suis vite revenue à cette dernière marque.

En tout, comptez deux à trois paires de chaussures; selon le modèle et votre façon de marcher. Le pied peut changer de forme au cours de la marche, donc attention aux commandes de 15 paires de chaussures du même modèle+même taille!

***

 Pour toute autre question concernant le matos (bâtons, moustiquaire, internet, etc.) n’hésitez pas à me contacter.

 

Advertisements