Boston ou l’arrivée en un autre espace-temps

downtown

downtown

Arrivée a Boston le 21 juillet par 81 degrés…Fahrenheit! Décalage temporel total jusqu’à la température de l’air: eh oui, il n’y a pas que les Grands-Britons qui aiment se différencier des autres en roulant a gauche, les Ricains aiment troubler le visiteur en utilisant de toutes autres unités de mesure, dont la température…

…Mais aussi distances, poids et longueurs : miles plutôt que kilomètres, pounds et ounces plutôt que kilogrammes et grammes, feet et inches plutôt que mètres et centimètres. Sans compter la yard. Cette légère différence d’approche de la réalité est un élément auquel vous êtes obligés de vous adapter si vous passez plus d’une semaine sur le sol américain. Notamment si vous devez parcourir des miles et des miles à pieds.

IMG_0548  IMG_0565IMG_0549

Sortie de l’univers souterrain du métro, on découvre un monde plutôt aérien – immeubles se frottant au bleu du ciel côtoyant demeures de style colonial comme taillées d’un bloc dans une roche rouge:  une diversité assez impressionnante de différentes architectures , le tout comme lié par une panoplie de drapeaux a 50 étoiles flottants, accrochés au moindre bâtiment. Allez savoir pourquoi, les États-uniens aiment rappeler qu’ils sont aux États-Unis, annihilant le bénéfice du doute (on ne doute pas aux US, on “trust“!).

IMG_0559

Urban natural art dans les rues de Boston: la pomme de Blanche-Neige

Le touriste bostonien est invité a se balader dans ce maelström architectural le long d’un parcours humblement nomme “Freedom Trail”, consistant à marcher dans les fers de celui qui libéra la ville (à cheval) de l’attaque des Anglais en clamant ” The English are coming” a une époque révolue(tionnaire) aujourd’hui.

IMG_0567

Sur le parvis de la Bibliothèque Nationale, abritant au 21 juillet 2015 une exposition de bleu blanc et rouge sur la Révolution (américaine)

Ayant étrangement peu envie de commencer à arpenter tous les sentiers américains en long, large et travers (2189 miles, ça suffit!), la Sehenswürdigkeit , élue de ma visite fut le MFA ou Museum for Fine Arts, aussi pour la bonne raison de sa gratuité les mercredis soirs. Retenant mon attention – plus que leur exposition temporaire sur le Japon emplie d’une foule indénombrable empêchant d’entrevoir ne serait-ce qu’un millimètre de tableau (les bonheurs de la gratuité limitée):   une collection d’art contemporain visuellement orgasmique et deux salles entières dédiées aux impressionnistes, ainsi qu’ une salle sur “l’art américain” plutôt effrayante d’ennui: vestiges coloniaux et néant total concernant les cultures amérindiennes.

IMG_0570

Gros plan sur sculpture de verre

IMG_0589

IMG_0588

Plus classique: l’éternel printemps de Rodin

IMG_0591

IMG_0586

La Japonaise de Monet

Arrivée dans la salle des impressionnistes, choc visuel que ce tableau perdu entre les nymphéas et autres étendues de brouillard enveloppant des ponts – choc visuel et idéologique également: un groupe de jeunes femmes militent silencieusement, pancartes a la main. “Orientalism bleaches history“, “Stop orientalism” crient-elles en silence. Un peu exagéré comme réaction, pensais-je initialement. Mais après discussion, leur cause se fait un peu plus logique. Clou du spectacle mis en exergue par le musée lui-même a côte d’un vrai kimono, le MFA propose de vous faire un autoportrait (un selfie en langage contemporain) vêtu a la manière de Camille Monet, modèle du tableau, sans plus un mot des controverses et débats de l’époque qui entourent une telle image. Au moins, ce tableau aura eu le mérite de faire vivre le débat dans un lieu ouvert a tous publics, chose que je trouve rare dans les établissements français.

IMG_0572

la visite sur sa fin:   ombres au MFA

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s